Wine 3.x, ou la révolution du jeu vidéo sous Linux/macOS

Une nouvelle version majeure de Wine, la couche permettant d’exécuter des logiciels Windows sur d’autres systèmes, est sortie. Cette version apporte beaucoup de nouveautés, notamment pour les jeux vidéo avec le support initial de DirectX 11.


Wine est un outil formidable qui permet d’exécuter semi-nativement une foulée de logiciels conçus pour Windows sur des systèmes à base Linux, UNIX, BSD et j’en passe. Depuis sa naissance le 4 juillet 1993, il a permis à de nombreuses personnes de se passer de Windows pour exécuter leurs logiciels favoris, du plus simple aux plus complexes. Il est devenu tellement important que certains développeurs Windows y prennent même en compte lors du développement et compilent leurs programmes pour qu’ils fonctionnent d’entrée dessus !

En plus des logiciels, Wine permet également de jouer à des jeux vidéo. Mais pas juste de simples jeux faits sous GameMaker, non… des jeux AAA en 3D avec de beaux graphismes et de vrais moteurs physiques, le tout en égalisant voire en dépassant les performances obtenues que si l’on jouait au même jeu sous Windows.

Cependant, Wine a un problème qui reste éternel : l’incapacité à exécuter tous les logiciels et jeux vidéo de Windows, du moins correctement. Certes, à chaque nouvelle version de Wine nous pouvons utiliser de plus en plus d’applications, mais l’augmentation reste minime. Enfin, c’était comme ça jusqu’à la sortie de Wine 3.0…

Wine 3.0 apporte plus de 6000 améliorations, comprenant optimisations et correction de bugs, et ajoute le support de Direct3D 10 et 11, des commandes Direct3D, des pilotes graphiques pour Android et améliore le support de DirectWrite et de Direct2D (l’annonce détaillant toutes les nouveautés de Wine 3.0 est disponible ici). Quant aux versions mineures de Wine 3.x, elles apportent des correctifs et des nouveautés tels qu’une prise en charge de Vulkan, de clés cryptographiques, et bien d’autres choses très utiles.

Et franchement, je qualifie ces versions de révolutionnaires, j’en suis presque même au stade de vénération. Déjà parce que la version 3.0 a corrigé un bug majeur présent depuis très longtemps, qui empêchait de faire fonctionner de manière générale les applications Windows 64 bits… bon d’accord, il était temps, à l’heure où l’abandon du 32 bits est en cours. Mais ensuite parce que le support de Direct3D 10 et 11 sont enfin arrivés (DirectX 12 est prévu pour l’année prochaine), et depuis peu celui de Vulkan.

Vous ne vous en rendez pas compte, mais toutes ces améliorations réunies doublent le nombre de jeux lançables sous Wine, et permettent de lancer d’autres jeux déjà lançables auparavant mais cette fois ci sans avoir à bidouiller la configuration de Wine, out-of-the-box.

TESO sur Wine

The Elder Scrolls Online sur Wine, les graphismes à fond et avec de meilleures performances que sous Windows ! (compteur de FPS en bas à gauche)

Pour que je puisse jouer à ce jeu sans aucun problème, j’ai seulement dû appliquer le patch DXVK (implémentation de Direct3D 11 dans Vulkan) pour afficher correctement le sol. Avant Wine 3.x, la version Steam était impossible à lancer ou impossible de se connecter une fois lancé, quant à la version retail elle avait besoin de pas mal de réglages. De plus dans les deux cas, le launcher avait le don de faire freezer le système, mais tout ça c’est de l’histoire ancienne. Je vais enfin profiter de mon jeu préféré, sur mon système préféré !

Certaines personnes ne vont pas trouver ça fou, étant donné qu’il s’agit d’un jeu de la saga The Elder Scrolls, mais détrompez vous. Certes tous les précédents jeux, y compris Skyrim, tournent depuis longtemps et le moteur est considéré comme maîtrisé sur Wine, mais c’est là que se trouve le piège : le moteur de TESO n’est pas le même ! De plus ce jeu est exclusivement DirectX 11, alors que Skyrim est compatible DirectX 9, ce qui facilitait déjà l’exécution de ce dernier.

Hearthstone sur Wine

Hearthstone sur Wine

 

Diablo III sur Wine

Diablo III sur Wine (et merci KeetKhat ^^)

Les jeux Blizzard ? Pfeh. Ils se lancent tous ! Et sans aucun bidouillage ! Hearthstone, Diablo III, Heroes of the Storm, World of Warcraft, Overwatch, tous ! Que demande le peuple ?

 

GTA V sur Wine

Grand Theft Auto V sur Wine

Encore mieux ! Wine arrive à faire tourner GTA V… bon pas totalement. En réalité le jeu rame (carte graphique AMD R9 270X) et a beaucoup de bugs d’affichage, mais réussir à lancer un tel jeu et pouvoir aller dans les menus, interagir et se déplacer en jeu alors qu’il ne se lançait même pas auparavant, c’est impressionnant. Il faut savoir que ce jeu est déjà un peu mal optimisé sous Windows, alors réussir à le lancer avec Wine relevait du défi.

Enfin bref, vous l’aurez compris, Wine permet enfin de jouer à beaucoup plus de jeux sur nos plateformes Linux/UNIX/BSD qu’auparavant. Mais est-ce que ces nouvelles versions de Wine ne se concentrent que sur les jeux ? Pour dire la vérité, c’est l’impression qu’ils donnent, et pour ma part ce n’est pas plus mal car la couche de compatibilité en avait bien besoin.

Mais en plus de tout ça, ils ont lancé un projet fou qui se résume en 3 mots : Wine sur Android. Vous avez bien compris, ils veulent lancer des programmes Windows sur Android ! Il y aura cependant une limitation : la plateforme sur laquelle sera exécutée Wine. Si l’appareil Android fonctionne sur une plateforme x86, nous pourrons réellement exécuter des logiciels Windows sur Android comme on l’imagine, si la plateforme est ARM, nous ne pourrons lancer que des logiciels compilés pour ARM et la liste est tout de suite plus limitée. N’oublions pas que Wine n’est pas un émulateur, donc n’espérez pas exécuter vos logiciels favoris sur votre portable ARM, à moins qu’ils changent de position…

J’ai qualifié ce projet de fou mais j’espère qu’il portera ses fruits, on disait la même chose à la création du projet Wine sur PC et regardez de quoi nous sommes capables aujourd’hui.

Cryonid

Free as in freedom, privacy by design, mes deux phrases fétiches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.