Utilisateurs de Visual Studio Code, attention !

Cryonid

Free as in freedom, always fighting for FLOSS.

11 réponses

  1. Carl Chenet dit :

    Merci, une excellente analyse à bien rappeler aux fans du virage de Microsoft vers l’Open Source

  2. Pofilo dit :

    Oulà, mais c’est qu’on s’emballe vite ^^

    Quand on est sur la page de téléchargement, on a donc le lien pour la licence (https://code.visualstudio.com/license). Il n’est pas caché, faut pas non plus exagérer.

    Quand on va sur cette page, on retrouve en haut (donc pas caché, c’est le premier truc qu’on voit):
    « This license applies to the Visual Studio Code product. The source code is available under the MIT license agreement. Additional license information can be found in our FAQ. »

    FAQ qui m’a amené ici (à lire, on apprend des choses !!):
    https://github.com/Microsoft/vscode/issues/60#issuecomment-161792005

    Donc en 30 secondes depuis la page de téléchargement, j’ai eu accès à l’explication de pourquoi vscode est sous MIT et pour Visual Studio Code (pas le même nom du coup) on des licences différentes.

    Critiquer Microsoft alors qu’ils sont 100% transparent là dessus me semble un peu facile …

    • Cryonid dit :

      Oui mais justement il est écrit en haut de la page « Free and open-source », on peut donc naturellement penser que le lien menant vers la licence mène vers la licence MIT (qui est la licence retenue par Microsoft) quand ce n’est en réalité pas le cas. On est plus proche d’une confusion que d’une transparence là, surtout quand en réalité la plupart des gens ne lisent pas les licences… 🙂

  3. sadasdasd dit :

    je ne vois pas en quoi vsc est meilleur qu’un autre

  4. Sébastien Dinot dit :

    Je n’ai pas étudié en détail le cas de VSCode (que je n’utilise pas mais dont j’ai entendu le plus grand bien), mais si la situation est bien celle décrite dans le lien pointé par Profilo, alors, elle n’est guère différente de celle d’autres acteurs du libre, y compris certains de renom tels que Mozilla. En effet, la fondation a longtemps diffusé les versions binaires de Firefox et Thunderbird qu’elle proposait au téléchargement sur son site sous une licence propriétaire :

    https://www.mozilla.org/en-US/about/legal/eula/firefox-3/

    Je m’en étais aperçu par hasard en suivant le lien pointant la licence dans le fenêtre « À propos ».

    Mais il semble que Mozilla a depuis changé son fusil d’épaule :

    https://www.mozilla.org/en-US/about/legal/eula/

  5. Da Scritch dit :

    Racoleur et rien de neuf : Firefox aussi est sur une licence limitative quand à l’usage du nom et du logo, Libre Office, et j’en passe.
    C’est fait pour éviter qu’un tiers s’amuse à compiler le logiciel en y incluant des spywares/ransomware/cryptocurrencyware et le redistribue.

    • Cryonid dit :

      Firefox et LibreOffice sont distribués sous licence MPL qui est une licence libre, alors que VSCode est distribué sous licence Microsoft propriétaire.

      Sinon je pense qu’il faudrait que tu revois ton sens du mot « racoleur »…

  6. Tom dit :

    Idem pour Caddy (web server). Code Open source mais binaires sous licences commerciales suivant critères. Il faut compiler pour bénéficier de la solution en open source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.